Entrée adhérent     
 
Nouveautés

 

Reconversion des actifs

 

Suite à la convention signée entre le chef d’état-major de la Marine et le président de la fédération nationale des officiers-mariniers. La FNOM et les associations des OM ont décidé d’apporter leurs soutiens aux OM en fin de carrière militaire ou en retraite pour les accompagner dans la recherche d’un emploi.
Comment on peut vous aider (lire la suite)

 

Réforme des retraites

 

Partir en retraite en 2015

 

 

Fréjus

 

retour

Décès

 

Georges GABRIELLI

 

GEORGES

 

Tu viens de nous quitter que tu nous manques déjà !
Après ton enfance à Tours, tu intègres la Marine Nationale que tu sers comme chef de quart puis comme transfiliste. Tu quittes la « Royale » avec le grade de Maître Principal et tu entres au ministère de l’éducation Nationale au collège d’Onzain. Naturellement, tu t’investis aussitôt dans la FNOM et donc l’Association Touraine Centre où tu occupes la fonction de trésorier pendant plus de vingt ans. Tes qualités unanimement reconnues te font rejoindre le bureau national et la fonction de trésorier pendant plusieurs mandats sous la présidence de Monsieur Bournisien. Au retrait de celui-ci, tu occupes les fonctions combien prenantes de Président National pendant trois mandats soit douze années pendant lesquelles ton épouse Sylviane a pris l’habitude de te voir prendre le train de Paris toutes les semaines. Il te plaisait de remarquer que sans l’aide et l’assentiment des épouses, il était vain de vouloir prendre des fonctions importantes dans les associations. Il serait trop long d’énumérer toute les actions importantes que tu as menées, mais ton opiniâtreté pour faire reconnaître contre vents et marées la présence d’amiante à bord de tous les bâtiments de la Marine Nationale restera comme un modèle du genre.
Tu as, comme prévu, repris en 2005 les commandes de l’Association Touraine Centre où tu es toujours Président.
L’intégration au pôle des retraités a été aussi une de tes réussites. Tu en parlais à toutes nos réunions, réunions que tu animais sans aucun document et que tu savais comme nul autre agrémenter de savoureuses anecdotes. Je cite au hasard et sans exclusive: tout le monde regarde ses godasses, le panneau « stop » aux frontières du nuage de Tchernobyl, l’indexation de nos retraites au prix du poireau, le basier de l’armée de l’air, le petit gros incontournable, phrase que tu n’aurais jamais dû entendre mais que tu avais surpris dans la bouche d’un participant à la fin d’une réunion,..... L’Indochine et le Mékong et bien d’autres encore! Je devais quelquefois te montrer ma montre pour t’arrêter mais je veux croire que tu ne m’en as jamais voulu.

Tu es titulaire de l’ordre National du Mérite, des Palmes Académiques, de la Médaille Militaire et autres Médailles Commémoratives que ta modestie naturelle.....

Tu as œuvré aussi à la défense des victimes des essais nucléaires, des anciens de l’académie, de l’association de quartier et j’en oublie sûrement.

Au revoir, Georges. Adieu Président et Merci.

 

 

retour

Editorial

 

VOEUX

 

Après les actes de terrorisme du mois de janvier, la France a de nouveau été plongée dans la stupeur en étant frappée par les attentats meurtriers du 13 novembre 2015.

Nos pensées vont vers les victimes de ces actes odieux et nous partageons la douleur de leurs proches.

La France est en guerre et notre détermination a éradiquer ce terrorisme qui nous ronge doit être sans faille.

C’est maintenant le temps de la réaction pour défendre nos valeurs, la liberté et la sécurité des Français. Faut-il encore s’en donner les moyens, de tous ordres, en termes de défense et de sécurité intérieure qui depuis trop longtemps ne paraissaient plus prioritaires.

Saluons les militaires, et tout particulièrement nos marins, qui sont engagés dans les opérations extérieures ou la défense du territoire; notre soutien et nos voeux de succès les accompagnent.

Dans la perspective de jours meilleurs, avec les membres du bureau national et du conseil d’administration, j’adresse à chacune et chacun des membres de la FNOM, à vos familles, à tous les officiers mariniers en retraite et en activité nos meilleurs voeux pour l’année 2016.

 

Gilles LEHEiLLEiX

 

retour

APNM

 

APNM Marine

 

Vers la création d’une Association Professionnelle Nationale de Militaires Marine

 

En application de la Loi autorisant les militaires à se constituer en associations professionnelles (Loi 2015-917 du 28 juillet chapitre III, articles 9 à 13), les deux associations de marins que sont la Fédération Nationale des Officiers Mariniers (FNOM) et l’Association des anciens élèves de l’Ecole Navale (AEN) ont décidé de s’unir pour accompagner ceux de leurs membres qui souhaiteraient la création d’une APNM (association professionnelle nationale de militaires) Marine et pour préparer l’accueil de tous les officiers, officiers mariniers, quartiers-maîtres et matelots qui souhaiteraient les rejoindre.

 

Contacts :
Gilles Leheilleix (FNOM) : president@fnom.com
Xavier Roux (AEN) : xagmroux@gmail.com

 

Xavier ROUX
Président de l’AEN

Gilles LEHEILLEIX
Président de la FNOM

 

retour

Dernier Officier Marinier
Victimes des essais nucléaires

 

Indemnisation des victimes

 

des essais nucléaires :

 

évaluation des dossiers rejetés

 

Plusieurs dizaines de milliers d’officiers mariniers ont participé aux essais nucléaires français notamment en zone Polynésie, sur sites, embarqués ou en services aériens. Certains d’entre eux, ont déposé près du CIVEN un dossier de demande d’indemnisation à titre individuel, via une association ou en faisant appel à un avocat.

Au dernier bilan du 01.10.2013, seules 12 indemnisations ont été prononcées, (voir article « L’Officier Marinier » N°350 page 2). Près de 98 % des dossiers déposés, réputés « recevables » puisque répondant aux exigences légales de lieu, date ou maladie, ont fait l’objet d’une décision de rejet.

La FNOM a décidé de procéder à une évaluation large de ces rejets. A cette fin nous demandons à tous les officiers mariniers concernés par une décision de rejet de bien vouloir nous en transmettre une copie. Celle-ci sera accompagnée d’une description succincte de leur participation aux essais nucléaires, à savoir : spécialité, affectation(s), dates, lieu(x), et complétée par une brève description des conditions de travail et d’exposition aux risques liées aux essais, et, précisant la maladie au titre de laquelle la demande d’indemnisation est déposée.

Les données recueillies demeureront confidentielles et ne seront qu’à usage statistique. Cette évaluation s’adresse à tous les officiers mariniers, adhérents ou non à la FNOM.

 

Les réponses sont à adresser au siège de la FNOM,

- par courrier à :

Fédération nationale des officiers mariniers,
45 boulevard Vincent Auriol
75013 PARIS

 

- par mail à :

fnom@fnom.com

 

Gilles LEHEILLEIX

 

Fiche d’évaluation

à renseigner

 

retour